De la déformation à la désinformation : l’arnaque des baies d’Acai

Par défaut

Il est coutume de dire qu’il faut être autant vigilant sur Internet que lorsqu’on effectue des achats dans un magasin classique.

Pourtant, il semble que la crédulité y soit parfois plus forte notamment par le jeu des fausses recommandations (ou astroturfing) mais aussi parce que s’y projette toujours des imaginaires plus prononcés et des projections de fantasmes qui peuvent s’y trouver incarnés. Parmi eux, figurent celui de pouvoir devenir un acteur hollywoodien ou tout au moins en suivre les traces et les secrets.

De là arrive ce passage de la désinformation à la déformation, et ce dans tous les sens du terme. En effet, il n’est pas rare de rencontrer sur divers sites, des publicités pour devenir beau et musclé dans un temps réduit grâce à des substances miracles qui vous trans-forme en éphèbe que tout le monde envie.

Ces publicités utilisent la technique du blog bidon qui présente le cas d’une personne qui serait parvenue à dénicher le secret des acteurs qui réussiraient en peu de temps à se constituer un corps d’athlète. Le plus terrible, c’est que cette arnaque fonctionne car elle prétend offrir des garanties à la fois médicales (pas d’effets secondaires) et financières (échantillon gratuits et frais de ports allégés).

Hélas, c’est une double arnaque : d’une part, cela ne produit aucun effet sur les corps si ce n’est des désagréments, d’autre part, c’est la santé financière qui en prend un coup et le compte en banque qui se trouve dégraissé du fait des autorisations de prélèvement associées. En effet, les échantillons gratuits sont envoyés contre une forme d’abonnement pour recevoir régulièrement la potion miracle moyennant des sommes autour de 80 euros.

Le plus fort dans cette arnaque, c’est qu’elle se décline à l’international.

Ainsi le blog suivant dont j’ai trouvé la publicité ce matin sur un journal israëlien montre aussi le peu de déontologie de certaines presses -en ligne- qui bouffent à tous les rateliers que ce soit la publicité ou bien désormais les aides de l’Etat.

Cette arnaque est symbolique de la nécessité d’élargir les enseignements actuels en littératie à la fois en matière économique mais également en matière informationnelle. Il faut rappeler que la littératie médicale s’avère souvent ainsi proche de la littératie informationnelle quand il s’agit de rechercher de l’information sur des symptômes et des médicaments. Il est à craindre que des évènements de ce genre continuent à se produire du fait d’une incapacité des individus à évaluer l’information.

Pourtant un peu de recherche sur Internet donne quelques éléments de réponse notamment sur le forum des arnaques. Cela signifie qu’Internet est souvent également le remède à ses propres maux.

Mais d’autres habitudes ou d’autres outils permettent de vérifier rapidement la véracité d’une information. Dans le cas de ces blogs, un argument important est l’utilisation des photos qui montrent le changement spectaculaire de physionomie obtenue par l’absorption du produit miracle. Un outil permet de vérifier de suite si ces images ne sont pas déjà réutilisées ailleurs… Pour cela, l’évaluateur de l’information peut utiliser le moteur qui permet de comparer les images et notamment tinyeye. Pour ma part, je l’ai implémenté dans firefox et la recherche s’effectue automatiquement par un clic droit sur la photo.

Prenons cette image.

Tinyeye montre son utilisation multiple, ce qui devrait susciter déjà fortement le doute, du fait que le monsieur qui prétend que ce produit miracle a changé sa vie, est également doué de glossolalie car il cause aussi bien en français que dans bien d’autres langues. Le plus embêtant, c’est que la photo est déjà utilisée pour vanter les mérites d’un autre produit bien plus classique pour ceux qui souhaitent gagner du muscle.

 

La recherche via tinyeye permet de tordre le coup à l’autre technique de la double recommandation qui consiste à poster de faux commentaires de testeurs qui vont aussi ajouter des photos démontrant leur transformation.

Et voilà que nous retrouvons d’autres utilisations et un autre blog, quasi copie conforme de celui en français. On peut faire de même avec la photo du prétendu transformé. Il est vraisemblable que la photo provienne de ce site de soins pour homme. Ce qui est aussi étonnant, c’est que celui qui s’affiche comme David de Chateaugiron pour moi apparaît différemment en fonction de l’adresse Ip de votre ordinateur selon le lieu où vous habitez. Si je passe par un VPN qui m’identifie en hollande, le David devient Alex d’Amsterdam.

Normalement, cela devrait suffire à vous dissuader de passer une commande. Mais, vous pouvez être curieux et vouloir savoir qui se cache derrière les adresses internet que vous avez trouvées. La solution existe, il s’agit d’aller voir dans l’annuaire des noms de domaine, le who is. L’occasion de rappeler qu’Internet n’est pas un territoire sans règles comme on l’entend parfois. Cependant, note site ne donne pas de réponse car il a interdit la diffusion du nom du propriétaire. Le nom de domaine était étrange car notre David faisant référence à un alex dans le nom de domaine « alexmuscle.com »

Finalement, le mieux est d’aller sur le site qui nous propose les pilules miracles. Le who.is nous apprend qu’il s’agit d’un mystérieux support-logic-group. Le site vante alors les mérites des baies d’acai qui est la base du produit vendu. Et utilise alors une supercherie visant à faire croire que les médias ont parlé du produit que vend le site alors qu’ils n’ont fait qu’évoquer les fameuses baies. Une recherche sur google avec comme mots-clés « baies d’acai » met en premier lien un forum qui révèle l’ensemble de la supercherie. Les baies qui peuvent être orthographiées « açaï » sont riches en radicaux libres ce qui fait qu’on leur prête toutes sortes de vertues.

Souvent Wikipédia peut servir de rempart contre la désinformation, seulement il faut chercher un peu plus que traditionnellement du fait qu’il n’existe pas d’entrée directe pour les fameuses baies et que l’information se trouve en ce qui concerne son arbre porteur, comme quoi il faut toujours remonter à l’origine. L’article de wikipédia renvoie à des articles scientifiques sur les propriétés des baies vendues en poudre. Il est apparaît donc que les baies peuvent avoir quelques vertus mais il n’est nullement mentionné que cela va vous transformer rapidement et que Groquick va pouvoir devenir Brad Pitt en un mois.

Il me reste encore à étudier les messages des arnaqués des forums, car il y a beaucoup d’enseignements à en tirer. Il semble qu’une autre arnaque fonctionne de la même manière avec le miracle qui vous ferait blanchir les dents.

En matière de transformation, la plus intéressante est sans doute celle de Santa Claus qui ne s’est pas faite en un mois. Certains diront que l’arnaque des baies ressemble beaucoup à l’histoire du père Noël : cela fait rêver et il parvient à être partout. Reste à savoir, si les baies lui permettront d’affiner sa silhouette quasi obèse qui commence à faire jaser.

Reblog this post [with Zemanta]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *