La désinformation par l’omission : Jean Pierre Pernaut en fossoyeur du journalisme

Par défaut

Le journal du 1er juillet 2010 de 13 de Jean Pierre Pernaut est un modèle du genre dans la désinformation par omission.

Symbole de la médiocrité et de l’incompétence de son présentateur, il s’agit un cadavre journalistique.

L’autopsie est facile à réaliser grâce à Tf1.fr qui nous propose le découpage du journal :

http://videos.tf1.fr/jt-13h/paroles-de-francais-rien-n-a-change-pour-jean-georges-5903871.html

Aucun sujet de politique ou de politique international et aucun sujet sur les affaires actuelles… bien évidemment.

Le comble du talent consiste à introduire le journal par …de la météo ! Et d’enchaîner ensuite par des sujets sur les vacances.

Un journal pendant lequel on n’apprend strictement rien et qui s’adresse à un public de retraités ou de vacanciers.

Exit donc également la marée noire, la réforme des retraites, le doute sur la rentrée prochaine dans l’Education Nationale. Aucun sujet de fond n’y est traité. Même plus belle la vie pourrait sembler aborder davantage de problèmes que le journal de Pernaut.

L’affaire Woerth est expédiée en 20 secondes avec un gros mélange avec l’autre affaire, l’affaire Banier. Du coup, le spectateur n’y comprend rien, et en plus Pernaut semble gêné d’en parler. Il est probable aussi que comme Pernaut ne parle pas très fort et avec un ton monocorde, les plus âgés n’entendent rien car le son est moindre que pendant les reportages.

Vous allez me dire que ce n’est pas une vraie omission puisqu’il en parle un peu. Mais c’est une omission dans la mesure où il n’y a pas d’enquête approfondie, pas de reportage, rien de fouillé. D’ailleurs, les autres reportages « plans plans » sont similaires, aucune donnée concrète, on reste sur du journalisme d’opinion. On est donc loin du journalisme et encore plus loin du journalisme tout court.

Finalement, 40 minutes de publicité pour l’Oréal ne seraient pas pires…

Il y a donc de quoi travailler pour réaliser l’éducation aux médias des jeunes générations avec ce genre de documents. Pour les autres, spectateurs avachis et autant déformés que désinformés, c’est déjà trop tard.

5 réflexions au sujet de « La désinformation par l’omission : Jean Pierre Pernaut en fossoyeur du journalisme »

  1. J’évite les journaux hertziens de treize heures et de vingt heures, je regarde surtout iTélé – par très mauvaise habitude, prise à une époque où cette chaîne n’avait pas de succès mais avait des journalistes brillants tels que Patricia Loison (partie apparemment) et traitait beaucoup plus que les autres de sujets tels que l’Afrique.
    Eh bien en ce moment, iTélé est pire que Jean-Pierre Pernaud, j’en ai peur : football, météo et faits divers sont les seuls sujets traités. Et c’est devenu la première chaîne d’info en termes d’audience.

  2. Thibaud

    C’est pas un scoop, malheureusement… Cela dit, c’est surtout un coup de gueule ton article non ? « Aucun sujet de fond n’y est traité. » ; tu voulais dire « aucun sujet n’y est traité dans le fond » ?

  3. AureliB

    Le JT de Pernaut, je me le réserve une fois de temps en temps, en général pendant les vacances, histoire de rester connectée avec l’info moisie déversée par « l’ennemi » chez des millions de Français moyens comme on dit. C’est en effet consternant mais ça permet de comprendre pourquoi on a l’impression que la majorité de nos concitoyens ont du mou de veau dans la boîte crânienne et du même coup pourquoi on a temps de mal à les mobiliser quand ça craint pour les retraites, les salaires, la sécu et j’en passe… Les journalistes de Libé Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts (alias @Garriberts sur Twitter) ont écrit il y a quelques années un excellent bouquin qui décortique la mécanique bien huilée du 13 h de Pernaut, sa météo et son « dernier savetier de Triffouillis-les-Oies ». Il s’intitule « La bonne soupe » (voir la crique sur Fluctuat : http://www.fluctuat.net/2996-La-bonne-soupe-comment-le-13-heures-de-TF1-contamine-l-info

  4. Merci pour cette analyse, c’est tout à fait mon opinion. L’évocation de « rumeurs » dans l’affaire Woerth est encore une perle de ce super présentateur animateur. A quand Arthur au JT pour sombrer encore plus bas dans la médiocrité?

  5. monsieur jean pierre pernaut,il appartient a une race de seigneurs de l’info,j’espere qu’il va travailler plus,pour gagner???,notre amitie a tous,eric zemmour alain finkelkraut,max gallo,et combien d’autres ,toutes les chaines confondues.Presentez vous et je vote pour vous ,merci de venir a la maison tous les jours ,regardes dans notre assiette,la 3eme assiette,vous est reservee,je ne puis vous offrir l’aperitif, nous ne buvons pas,mais une cordiale de main
    continuer a nous faire plaisir,de votre presence,je ne crois pas me tromper ,j’ai toujours entendue dire que les français vous aimaient.
    merci a la television de la qualite de certains programmes,tout n’est pas parfait,deja moi alors je ne me permets pas de porter,de jugements,je vais me permettre,de vous passer,un message ,que tf1
    peux sensurer,sans rancune de ma part,je connais une station de radio,Heimatmelodie,en baviere24h/24h,qui vous apporte la fraicheur de la montagne ,sur internet,et surtout la bonne humeur,alpenmelodie etc etc,delicast.amitie a tous,christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.