Autorité, notoriété et réputation

Par défaut

La réputation via google

  • Très intéressante remarque de Didier Durand sur des propos de Chris Anderson.

    La réputation devient primordial et son contrôle devient d’autant plus efficace que vous produisez vous -même l’information qui circule sur vous.

    Sinon, l’information peut être majoritairement négative.

    Depuis longtemps, je pense que ne pas être présent sur les résultats d’un moteur de recherche correspond à ne pas exister.

    Etre ou ne pas être sur Google.

    Ne pas être ne peut qu’évoquer le soupçon en fait. Vous n’êtes pas transparent. Il y a donc là un changement de paradigme à nouveau. Je connais pas mal de personnes qui ne souhaitent ne laisser aucune trace d’eux sur Internet. Ce n’est pas toujours la solution idéale notamment au niveau professionnel.

  • La transparence totale

    L’article dont parle Didier Durand.

    Secrecy Is Dead: .

    Tap The Hivemind: T

    Reputation Is Everything: « Google isn’t a search engine. Google is a reputation-management system. « 

    Finalement c’est un playdoyer pour l’exhibtionnisme intégrale sur Internet. Et puis si Cruchot vous demande vos papiers, vous pourrez lui montrer votre puce Rfid!

wikiseek

  • Signalé par affordance.

    Ce moteur basé sur wikipédia veut se baser sur l’autorité.

    Mais quelle est l’autorité de wikipédia?

    Je note au passage que ce moteur pour se faire connaître permet le vote par Digg!, la plateforme de la popularité. La confusion des genres se poursuit donc.

    Les résultats ne m’ont pas fait sauté au plafond non plus.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.