Prise de conscience des dangers

Par défaut
  • La conscience des dangers semble s'accroître chez les plus jeunes selon une étude anglaise. Seulement, je pense que cette conscience est encore imprécise et qu'elle n'est pas nécessairement prise au sérieux du fait que les adolescents vivent au jour le jour et que leurs projections dans l'avenir sont encore faibles qu'ils ne songent pas aux traces qu'ils laissent.
    D'autre part, les dangers ciblés sont encore trop axéés sur une vision à la action innocence et pas assez placée sous l'angle de l'éducation critique.
    La culture de l'information devient ici primordiale en étant aussi importante que la computer literacy et ses développements B2I et C2I et les discours technophobes qui s'avèrent tout aussi inefficaces que les discours technophiles enchanteurs qui surfent sur l'idée facile de révolution qui n'explique rien mais qui facilite les discours commerciaux.
  •    source :

    TIC et éducation au Canada : l’Infobourg

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.