Ouverture de lilit et circé

Posted by on septembre 4, 2008 at 6:44 .
.

J’ai décidé d’ouvrir la plateforme lilit et circé. Il y figure notamment un cours pour les sixièmes en information-documentation. Il n’est pas exhaustif mais vous pourrez y trouver des idées et des supports de séance. J’ai utilisé ce cours après les vacances de Noël, ayant beaucoup travaillé auparavant sur des documents papiers et de manière débranchée.  Le cours est directement accessible ici.

Servez-vous donc sans hésitez car je pense ne pas garder cet espace et je vais sans doute le fermer. Je serai par contre enchanté s’il y avait une tentative de reprise institutionnelle notamment par le CRDP  ou l’IUFM mais une initiative d’un groupe de documentalistes motivés pourraient convenir. D’autant qu’il pourrait être envisagé une mutualisation dans la construction d’une progression et d’un curriculum.

C’est l’objectif du cours d’ailleurs de proposer un travail progressif et individualisé.

Mode d’emploi :

Les modules ne s’affichent qu’une fois le cours donné en présentiel.  Ici, j’ai laissé tous les modules affichés, l’idéal est donc de les dévoiler au fur et à mesure de la progression. Il ne faut donc pas en principe que les élèves accèdent au document bilan avant le cours ce qui casserait la démarche didactique. Je préfère le préciser car si cela me parait évident, il m’a été conseillé de bien le faire souligner.

J’utilise une plateforme de cours en ligne nommée claroline mais moodle est tout aussi bien.  Ce sont des solutions que vous pouvez télécharger librement par ailleurs. Il faut un hébergement et au moins une base sql. Ce n’est pas très compliqué.

Pour ma part, j’ai utilisé la plateforme aussi bien durant le cours qu’en demandant à mes élèves de s’y connecter en dehors du cours, souvent d’ailleurs au CDI durant les permanences. Quelques élèves ont bien accroché au principe et ont travaillé et révisé leurs cours chez eux.

Le travail n’est évidemment pas parfait mais je n’aurais pas le temps de l’améliorer cette année et peut-être encore moins les années suivantes. Par conséquent, je vous livre cela tel quel en espérant qu’il puisse y avoir des prolongements. Tout est modifiable à l’envi y compris les cours en pdf.

Désormais, c’est à vous de faire avancer la didactique de l’information.

3 Comments

  • aillerie dit :
    Juste une remarque en passant : je me demande si la « didactique de l’information » passe encore par des supports magistraux et théoriques. Je suis interpellée par un élément de réponse qui figure dans un des tes documents pdf sur la RI ou tu précises àl’élève qu’il doit réfléchir à son besoin d’information (c’est à propos du choix des « mots clés »). Notre rôle ne se place-t’il pas justement et surtout là, en amont de la recherche proprement dite… et en aval bien sûr… Mais je m’interroge de plus en plus sur la nécessité d’insister sur la phase de recherche et sur les outils… Bon c’est juste une remarque personnelle et c’est pour cela que je n’ai pas souhaité en faire part sur la liste…
  • Je ne vois pas comment la didactique pourrait exister sans documents de travail et apports théoriques. Le besoin d’information me semble se situer avant la recherche et durant tout comme l’évaluation.
    Comment dès lors procèderais-tu?
  • aillerie dit :
    Je n’ai pas dit que l’on devait se passer d’assises théoriques ni de documents formalisés. C’est juste que je me demande si nous ne devrions pas plus « former  » les élèves (et les profs) à s’approprier le besoin ou plutôt la demande d’information qu’ils ont à traiter… et c’est là que l’évaluation prend tout son sens. C’est difficile d’être claire en quelques mots, excuse ma formulation un peu maladroite … C’est un truc qui se discute de vive voix…

Trackbacks / Pingbacks

Leave a Reply

  • divers

  • Archives