jesuisinculte.com

Par défaut

Je n’ai pas vraiment réagi sur le projet Hadopi, si ce n’est en manifestant symboliquement mon opposition sur le blog.
Mais scientifiquement, je ne peux laisser passer toutes les absurdités : une député très active dans la défense du projet Hadopi s’insurge contre le terrorisme cybernétique (sic) et fait le plaidoyer du site de propagande ‘jaimelesartistes.fr » qui ne fonctionne plus suite à des tentatives d’intrusion.
Visiblement, elle mélange un peu tout et ne sait pas du tout ce qu’est la cybernétique.
Finalement, ce procédé est révélateur d’une incompétence totale qui est la preuve du mélange des genres entre culture et spectacle.
En rapprochant, la cybernétique avec le terrorisme, elle opère un rejet quasi total de la science de manière inconsciente.
Il semble qu’il faille tristement observer que le ministère de la culture devient de plus en plus le ministère de la société du spectacle dont le seul but est la génération de revenus pour les sociétés de production. Ces dernières privilégiant la vente et non l’accès au savoir et à la culture.
L’accès à la culture ne se fait plus, court-circuité par les industries télévisuelles et de la publicité qui ne permettent pas la réflexion et la construction. L’l’individuation, comme dirait Stiegler, ne peut s’opérer.
Dès lors, nous sommes dans le domaine de l’in-culte, à la fois parce que l’accès, autant au sens pratique, qu’intellectuel est impossible ou bafoué. Mais également, car il s’agit de substituer à la culture, un culte, celui du spectacle, du grand show et que tout est culturel à partir du moment où cela génère des revenus.
Alors on peut affirmer qu’on aime les artistes en jouant sur le terrain des affects et de l’émotion, mais le rôle de la politique est bien de sortir des passions pour aller sur celui de la réflexion et de la raison.
La tendance, il est vrai, est plutôt de privilégier les jeux du cirque et l’exposition de sa vie privée, plutôt que faire progresser la res-publica.

3 réflexions au sujet de « jesuisinculte.com »

  1. Je passe sur le Jeu : les jeux du cirque organisés par la télé (Football, la roue de la fortune..etc) et le net (casino, doom…..et SL)
    La captation du public par le jeu perdure et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

    Par contre je ne suis pas d’accord avec le début de l’article. Ce n’est p-t pas de sa faute !?
    Il y a un « trou » culturel pour les arts (chronologiquement) Cybernétiques, Technologiques, Electroniques, des Nouveaux Médias…et Numériques.
    La culture hacktiviste n’est pas connu. Ni dans les bibliothèques, ni dans les écoles d’expressions artistiques.

    Un cracker, c’est pas cool. Un hacker qui partage, fait circuler l’information, ressource le code, c’est ,par défaut en France, pas cool. Dommage.

    Il a fallut MS puis maintenant Mac (mais symboliquement pas Apple ) pour que le LL se fasse un lit culturel.

    Béjart nous avait promis l’Art Totale. hadopi va faire naître de petits Godart :-)) c’est certain.

  2. HYGER

    Je suis d’accord avec la fait qu’il y a des mélanges ; au moins un, entre « Culture » et « Industrie Culturelle ».

    Ce projet de loi que porte le ministère sert à mon sens à palier des échecs :
    – Celui des industries culturelles à trouver un nouveau modèle économique.
    – Celui des artistes à vivre en dehors de ces circuits industriels.

    Plus que du spectacle, le ministère de la culture se préoccupe des intérêts de l’industrie, comme les artistes se préoccupent de leur intérêt. Comme si la Culture se limitait aux artistes et comme si les artistes se limitaient à l’argent.

    Quand à dire que le rôle du politique est de « sortir des passions pour aller sur celui de la réflexion et de la raison »… vous y croyez sincèrement en l’écrivant ?

    Jetez juste un œil aux membres du cabinet de Madame Le Ministre : et vous comprendrez pourquoi des juristes ou des économistes s’intéressent plus à la défense d’intérêts marchands davantage qu’à la défense d’intérêts de l’esprit.
    http://www.culture.gouv.fr/nav/index-min.html

    Vous avez dit « in-culte » ? Non, mais on a juste oublié de leur expliquer ce que c’est : la Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *