Un si petit monde

Par défaut

Le titre de ce billet est proche de celui d’un ouvrage de David Lodge qui décrivait la communauté universitaire. Le réseau social Asmallworld m’y a fait aussitôt songer.

Asmallword se veut un réseau social surtout basé sur la sélection et par conséquent dans une stratégie totalement différente de l’ouverture de Facebook. Le réseau social de Google, Orkut procédait initialement de même puisqu’il fallait être invité pour s’inscrire. Mais le but d’asmallworld est de s’adresser surtout à une élite voire à la jet set. C’est sans doute pour cette raison que j’ai reçu aucune sollicitation.

Faut-il voir dans les réseaux sociaux des possibilités de niche économique voire de constitution de réseaux d’initiés?

En tout cas, cela pourrait être une bonne illustration de la règle des six degrés de séparation maximum qui vous séparent de n’importe sur Terre y compris des personnes influentes. La loi inventée par l’auteur Hongrois Karinthy a été ensuite développée et popularisée par Stanley Milgram. Plusieurs projets étudient le bien-fondé de cette théorie notamment cette étude qui selon moi ne fait qu’accroître l’infopollution. Une application sur Facebook permet aussi de mesurer votre degré d’éloignement. La moyenne serait actuellement autour de 6,48, pour ma part j’en suis à 4 selon cette mesure dont je n’ai pas encore analysé la rigueur scientifique.

Le problème des six degrés c’est justement la mesure de la relation entre telle et telle personne et ce n’est pas facile à évaluer car cela relève du subjectif, de l’affectif et du psychologique et pas seulement du professionnel. Par conséquent ce n’est pas nécessairement le chemin le plus court qui sera le plus efficace si vous recherchez une influence haut placée mais peut-être les plus sinueux. Ces parcours relèvent plus des mémoires de Saint-Simon voire des romans-feuilletons plutôt que de la loi des atomes.

Saint-Simon


Civisme et autres réflexions

Par défaut


Un billet qui fait le point sur des élements que j'ai trouvé entre autres marquants. J'hésite toujours à commenter ou signaler de l'information retrouvée ailleurs car d'autres le font mieux que moi sans compter que cela participe à la redondance de l'information ainsi qu'à son infopollution sans compter que selon  moi nous rentrons dans un espace de commentaires infinis où on ne cesse de s'entregloser. J'y reviendrai plus en détails dans un autre billet. Je recontre également quelques problèmes avec les flux rss, Joomla ne me permettant que de gérer ceux de la page d'accueil où je ne mets que rarement l'intégralité de l'article. Cela est d'autant gênant que je souhaite  tester un service qui  permet  que les flux soient lus à voix haute par une voix automatique ce qui est pratique pour les personnes mal-voyantes.Add to My vFruits


Proposition pleine de civisme /// Proposal full with good citizenship – Buzz is media

  • Une vidéo certes en anglais qui démontre les risques de trop en dire sur son blog.
    Evidemment cela s'adresse notamment aux jeunes générations, notamment de skyblogueurs.
    J'ai moi-même trouvé parfois des photos douteuses et des informations sur les skyblogs de mes élèves.
    Je pense qu'il s'agit d'enseigner la distance critique et d"éviter l'instantanéité que peut renforcer le blog.
    La réflexion est donc utile même si parfois l'envie de réagir au plus vite est tentante.

     

Edtags.org: Bookmarks for the field of education

  • Un partage de signets avec vote pour le domaine éducatif. Je m'interroge toujours sur l'opportunité de mêler système de vote et de popularité pour les domaines éducatifs et des sciences. Il me semble qu'il y a une forte différence entre la pertinence et la validité scientifique d'une information et sa popularité qui repose sur de l'instantané et de l'irréflèchi. Il y a heureusement d'autres pistes pour la sélection des ressources numériques pédagogiques.
     

Deux nouveaux sites de vidéos d'apprentissage… – Emob le blog elearning, tutoriaux vidéo, screencasting, screencast, e-learning, e-formation, podcast, ajax, podcasting vidéo

  • L'éducation aux médias passent peut-être aussi par l'éducation par les médias.
    Pourquoi ne pas se lancer dans des micromodules de formations en vidéo, voire lancer des projets de ce type avec élèves et étudiants.
    Il est possible d'imaginer un cahier des charges précis nécessitant la réalisation d'une séquence filmée comme pièce à évaluer.

     

Le Web des cons : insultes et menaces de mort | Guitef

  • Intéressant cet article sur l'excellent blog de Guitef qui montre que la violence envers les blogueurs se manifestent dans les commentaires et au-delà.
  • "L’escalade de la violence en ligne (cyberbullying) ne date pas d’hier, mais un triste cap vient d’être franchi avec des menaces de mort proférées à l’endroit d’une blogueuse respectable."

Cartes et avatars

Par défaut

Worldmapper: The world as you've never seen it before

  • Intéressant  ce site qui me rappelle la récente initiative de cartographier la blogosphère française. Ne cherchez pas le guide des égarés dessus, je n'y suis pas, à moins que je ne sois sous les eaux comme la ville d'Ys. Qui sait d'ailleurs si quelque courageux ne tentera pas de faire de même pour l'information documentation. Vu que le guide  des égarés existe depuis 1999, je pense pouvoir être quelque part en territoire africain non loin du désert du Kalahari près des Boshimen.
    Comme beaucoup, j'aime la cartographie et les réflexions autour. La carte n'est pas le territoire quoiqu'une histoire de Borges nous conte la réalisation d'une carte grandeur nature.
    Ici la carte du monde selon la recherche scientifique


News at Seven

  • Le journal Le Monde nous signale un site étonnant ou un avatar présente un journal télévisé.
    Le tout est automatisé et réalisé avec des images provenant entre autres de Youtube.
    Voilà de quoi susciter l'inquiétude de PPDA!
    Il est évident qu'à l'avenir vous aurez la possibilté de personnaliser votre journal télévisé de cette manière
    J'imagine déjà toutes les possibilités d'avatars et notamment le retour de léon Zitrone !


L’île mystérieuse

Par défaut
  • Memoire Vive .org – Nouveaux usages, nouveaux médias : Inauguration de l'île verte des Humains Associés

  • Elle est tentante cette île verte de second life.
    Seulement il semble que je sois allergique à la 3 D et qu'il y a vraiment peu de chance que je puisse y rester plus de 5 minutes sans me sentir mal.Enfin le projet de Natcha Quester Semeon et de ses amis semble louable.
    Je ne suis pas prêt de faire des formations dans second life à moins qu'on ne parvienne à me clôner virtuellement en son sein après enregistrements de mes propos dans la vie réelle.
    Il semble que j'ai quelques difficultés à intégrer la matrice.
    Même si Natcha Quester Semeon est peut-être une nouvelle trinity, je ne suis  pas Néo.


Autorité, notoriété et réputation

Par défaut

La réputation via google

  • Très intéressante remarque de Didier Durand sur des propos de Chris Anderson.

    La réputation devient primordial et son contrôle devient d’autant plus efficace que vous produisez vous -même l’information qui circule sur vous.

    Sinon, l’information peut être majoritairement négative.

    Depuis longtemps, je pense que ne pas être présent sur les résultats d’un moteur de recherche correspond à ne pas exister.

    Etre ou ne pas être sur Google.

    Ne pas être ne peut qu’évoquer le soupçon en fait. Vous n’êtes pas transparent. Il y a donc là un changement de paradigme à nouveau. Je connais pas mal de personnes qui ne souhaitent ne laisser aucune trace d’eux sur Internet. Ce n’est pas toujours la solution idéale notamment au niveau professionnel.

  • La transparence totale

    L’article dont parle Didier Durand.

    Secrecy Is Dead: .

    Tap The Hivemind: T

    Reputation Is Everything: « Google isn’t a search engine. Google is a reputation-management system. « 

    Finalement c’est un playdoyer pour l’exhibtionnisme intégrale sur Internet. Et puis si Cruchot vous demande vos papiers, vous pourrez lui montrer votre puce Rfid!

wikiseek

  • Signalé par affordance.

    Ce moteur basé sur wikipédia veut se baser sur l’autorité.

    Mais quelle est l’autorité de wikipédia?

    Je note au passage que ce moteur pour se faire connaître permet le vote par Digg!, la plateforme de la popularité. La confusion des genres se poursuit donc.

    Les résultats ne m’ont pas fait sauté au plafond non plus.