Intervention au séminaire « Médias sociaux et Education » Lundi 5 décembre à Paris (MSCI)

Par défaut

Je passe un message pour signaler ma présence dans un séminaire où il sera question de médias sociaux, de réseaux sociaux, d’identité numérique et de leurs rapports avec l’éducation.

J’y interviendrai dans la lignée de l’article que j’avais publié dans Hermès.

IMG_1110A

Creative Commons License photo credit: ProgRock92

Voici la description de l’évènement, en espérant vous y retrouver.

Intervenants

Julien Pierre, « Usages et perceptions des réseaux socionumériques »

Julien Pierre est doctorant au laboratoire GRESEC de Grenoble. Sa thèse porte sur « l’industrialisation de l’espace anecdotique : pratiques, usages et enjeux des identités numériques ». Il est par ailleurs fondateur et rédacteur du carnet de recherche en ligne Les identités numériques.

Quelle place occupent les réseaux socionumériques dans l’apprentissage de la vie adulte ? Cette présentation s’inscrit dans un double parcours : celui d’une recherche doctorale en SIC, et celui d’une expérience de 12 ans en tant que formateur en BTS Tertiaires. S’interrogeant sur les pressions vécues par une population en apprentissage d’autonomie, nous avons interrogé l’engagement de ces jeunes adultes dans les dispositifs de socialisation en ligne : s’agit-il d’une échappatoire ou d’une nouvelle forme de pression ? Pour cela, nous avons administré en ligne un questionnaire, complété par des entretiens semi-directifs ou informels du fait de notre immersion dans la population cible. Après avoir présenté la méthodologie (et ses biais), nous pourrons comparer d’abord les usages des RSN selon différentes grappes. Ensuite, nous verrons à partir d’une série d’indicateurs (autonomie, surveillance, addiction, etc.) dans quelles mesures se reproduisent les pratiques professionnelles dans la socialisation médiatisée par ordinateur.

Olivier le Deuff, « Quels réseaux sociaux pour l’éducation ? »

Olivier le Deuff est enseignant-chercheur au laboratoire Mica, Université de Bordeaux 3. Il est fondateur et rédacteur du blog Le guide des égarés consacré à la culture de l’information.

Les réseaux sociaux ne sont pas des supports d’apprentissage traditionnel mais ils constituent des moyens d’apprendre à s’intégrer au groupe, comme l’ont montré notamment les travaux de Danah Boyd (Boyd, 2008). Toutefois, l’apprentissage par les usages des réseaux sociaux est insuffisant, contrairement à ce que prétendent les discours autour des digital natives. Ces diverses plateformes possèdent des atouts en matière de formation à condition de ne pas se cantonner aux seuls réseaux sociaux numériques. Nous distinguons ici plusieurs types de réseaux dont nous souhaitons montrer les potentialités éducatives.

 Informations pratiques

Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée par les enjeux associés aux identités numériques – chercheurs, praticiens, enseignants, militants… – et désireuse de s’enrichir des différentes approches de cet objet complexe !

Inscription gratuite mais demandée pour des raisons d’organisation auprès de Alexandre Coutant et Thomas Stenger.

Lundi 5 décembre 2011, 14h30 à 17h

Maison des sciences de la communication et de l’interdisciplinarité (MSCI)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13e
Métro 7, Les Gobelins