Le Dieu Google poursuit son emprise

Par défaut

La prédominance de Google se poursuit.

faut-il devenir hérétique ou jedi?

 

Le Dieu Google poursuit son entreprise, en ayant bien compris qu’un Dieu doit être partout, chez nous et bientôt peut-être en nous quand nous aurons des puces implantées de manière sous-cutanées ou bien directement dans notre cortex.
Il faut donc des exégètes de cette nouvelle religion qu’est Google qui parvient à nous convertir tous petit à petit. Pour ma part, je suis plus que converti puisque j’écris cet article sur writely qui appartient à google et qui vient de subir un relookage plus conforme au dogme et aux couleurs de la sainte-Eglise du net. Il y a un grand besoin d’analyse alors je me lance une fois de plus dans une quasi introspection.
Google dans sa mission d’évangélisation va également combattre l’illetrisme afin que chaque individu puisse avoir accès à l’information. Je me demande si dans cette noble mission, il ne serait pas temps de recruter. A l’instar des sites marketing du web 2.0, l’usager donnant de son temps et produisant du contenu pour l’enrichissement des autres que sont les grandes entreprises de l’Internet, le missionnaire Google doit travailler gratuitement. Nous pouvons déjà imaginer les dispensaires Google et autres lieux de culte et de remise dans le droit chemin du prochain. Les futurs clarines et cénobites de l’Eglise Google prêcheront les commandements de Google. D’ailleurs qui sait si Google ne cherche pas son Moïse?
« Dieu nous regarde avec les mêmes yeux que nous portons sur lui », c’est à peu près les propos de Maitre Eckart. Je ne sais si nous regardons Google ou si c’est lui qui nous regarde mais il est évident que bientôt il sera impossible de ne pas regarder Google tant son emprise est forte sur le web, et Google nous regardera d’autant plus car il pourra analyser nos traces et données.
Google est bon et ses épigônes sont mauvais?
Je n’en suis pas convaincu. Il faut plaider pour un peu d’hérétisme sans quoi même quand nous écouterons la radio et nous regarderons la télévision, ce sera encore  avec Google comme en témoigne la dernière acquisition de youtube.

Il y a certainement d’autres solutions et médiations, mais les Jedi de l’Internet sont en danger depuis que Google et bien d’autres sont peut-être déjà passés du côté obscur.
Gardez confiance tu dois, dirait Yoda. Je ne sais que faire, mais j’ai l’impression que l’on va finir par disparaître comme les disparus de Saint-Agil dont j’ai revu l’excellente adaptation cinématographique de 1938 il y a peu de temps. D’ailleurs figurez-vous que selon moi George Lucas s’est inspiré du générique de début et que des notes de musique se retrouve dans Starwars. Etonnant, non? Et je ne suis pas le seul à l’avoir remarqué, je le  sais grâce à une prière au Dieu Google qui m’a donné un avis similaire au mien . Non décidemment, ce Dieu est bien meilleur que d’autres, il répond même si parfois certains n’y comprennent rien.

 

maj : et si l’hérétisme, c’était de pouvoir « customiser google »?

Une société hérétique vis à vis du Dieu Google : les chiche-capons   martin-squelette Jedi, ou le triste destin du bibliothécaire après leur mise au ban par l’Eglise Google:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.