Permanence du texte et esprit documentaire

Par défaut

Mon dernier article vient de paraitre sur Horizon Sémiologie. Merci à Philippe Marhic pour sa rapide mise en ligne.

L’article restera quelques temps en accès libre. Vous pouvez donc le consulter dès à présent.

résumé :Notre propos vise à mettre en avant la permanence du concept de texte et la nécessité de former à un esprit documentaire par opposition aux discours s’inscrivant dans l’idée d’une révolution web 2.0 ou de la nécessité de suivre les voies d’une prétendue société de l’information. Le texte demeure selon nous un concept qui ne s’oppose pas à l’hypertexte mais qui, au contraire, le contient. De même, les programmes informatiques perpétuent cette culture textuelle au travers des architextes qui reproduisent fréquemment des formes culturelles héritées. Par conséquent, la capacité de lecture critique qui peut définir la littératie fait de cette dernière un élément qui n’est nullement surestimé mais au contraire sous-évalué. La translittératie, qui démontre une extension des ambitions de la littératie et la prise en compte d’un ensemble de supports, rejoint ainsi les objectifs de la culture de l’information.

A vos critiques et commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.