Les femmes préfèrent Netvibes, les hommes Google Reader…

Par défaut

Je commence à dépouiller et à analyser les premiers résultats de lenquête menée depuis tout début janvier sur les pratiques de travail et gestion de l’information des travailleurs du savoir. Vous avez été plus de 300 à répondre et je vous en remercie. Je remercie encore plus particulièrement la gente féminine bien plus nombreuse à avoir répondu…

L’utilisation des agrégateurs de flux rss est très majoritaire ce qui en démontre désormais son caractère essentiel.

Résultats flux rss

Les hommes semblent utiliser davantage  les agrégateurs mais la différence est faible.

Plusieurs réponses étaient possibles  pour le choix des agrégateurs ce qui signifient qu’il était possible de mentionner plusieurs outils. Dans mon cas, j’utilise google reader personnellement mais je trouve les univers netvibes très pratiques.  Pour rappel, le portail des actus qui peut être utile à tous ceux qui participent notamment à la semaine de la presse.

Une des premières conclusions certes marginale dans mes objectifs initiaux est la mise en avant d’une différence sexuée : les femmes préfèrent netvibes. !

La proportion est quasi inverse chez les hommes qui utilisent d’ailleurs davantage d’alternatives.

Evidemment, vous allez me dire, mais quelle est donc la raison de cette différence. Et bien, je pense avoir quelques idées mais la plus évidente est celle que Netvibes peut séduire davantage de par son côté esthétique.

Si vous avez d’autres explications, je suis preneur.

4 réflexions au sujet de « Les femmes préfèrent Netvibes, les hommes Google Reader… »

  1. Vic

    Au regard des graphiques, la « préférence » des femmes pour Netvibes ne me semble pas si nette : une différence de 3,5 points n’est pas très significative (46 contre 43,5 : la conclusion que l’on peut en tirer est que Netvibes est un outil mixte). Je ne suis pas convaincue par l’hypothèse d’une séduction par « le côté esthétique ». Chaque outil a son esthétique propre et cela me semble aussi rapide que d’expliquer le vote des femmes en faveur d’Obama par son physique (sans tenir compte des mesures défendues par le candidats en faveur des femmes).

    Ce qui ressort de ces premiers résultats, si l’on veut poursuivre une lecture par genre, c’est que les hommes (davantage que les femmes) utilisent Google readers (13 points d’écart) et qu’ils sont plus nombreux à utiliser plusieurs agrégateurs (à la louche, le total des réponses fait 110 pour les femmes, et 120 pour les hommes. L’esthétique de l’outil peut jouer, mais il faudrait aussi s’interroger sur les modes de diffusion de ces outils (par qui ? par quoi ?)

  2. Bldine

    Et voilà, je m’en doutais, je suis un homme !!! Le soupçon m’avait bien effleuré lorsque j’ai tenté de lire « les hommes viennent de Mars… » mais là c’est sûr ! Je préfère de loin Google Reader, et n’ai jamais pu me faire à « l’esthétique » de Netvibes… 😉

  3. Je suis (bien que femme) aussi sous google reader, qui a certes ses défauts mais qui me convient globalement 😉
    [d’un petit clou à un autre petit clou]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.