Veiller plutôt que de surveiller mais d’abord se réveiller

Par défaut

Les critiques émises à l’encontre de Christine Griset sur quelques listes professionnelles des professeurs-documentalistes méritent que l’on y réponde. Derrière les critiques se trouvent principalement des reproches identitaires voire des querelles de légitimité. Il est possible de critiquer le travail de Christine Griset dans une optique constructive car un travail de veille régulier ne peut être totalement parfait. Le problème de Christine Griset c’est que l’institution ne semble guère lui porter d’attention ce qui produit un réflexe logique de retrait, qui explique qu’elle ne mentionne pas nécessairement le nom de son établissement d’autant plus qu’elle s’y sent exclue. Qui n’a jamais été dans cette situation où n’avons pas envie de mentionner telle ou telle donnée professionnelle car nous ressentons un sentiment faible d’appartenance. Je songe que durant cette année, j’ai bien failli signer des articles sans aucune mention d’appartenance institutionnelle du fait de problèmes administratifs.
Par contre, il serait injuste que Christine Griset soit critiquée sur ce point par ses pairs qui au contraire doivent la soutenir. Je rappelle que notre rôle est bien de créer des milieux associés permettant à chacun d’entre nous de s’exprimer au mieux dans sa conception du métier. Si Christine apporte de la valeur ajoutée à notre travail collectif, il est logique qu’elle reçoive en retour de l’estime. Si Christine Griset veille pour vous sur cactus acide, cela signifie que nous aussi devons également veiller sur elle ainsi que sur l’ensemble des collègues.
Il est vrai que ce rôle devrait être mieux assumé par la hiérarchie mais les managers français qu’ils soient du privé ou du public manquent trop souvent de capacité de valorisation de leurs personnels. Car lorsque l’on redonne de la valeur, on crée de la confiance mutuelle. Or il semble que désormais, la confiance soit brisée au sein de l’Education Nationale. Or s’il ne règne plus que méfiance voire défiance au sein du lieu de formation des futurs citoyens, l’avenir semble bien inquiétant.
Bernard Stiegler prévient que les nouveaux outils peuvent constituer tout autant des moyens de veiller que de sur-veiller. Il est de notre rôle de tout mettre en œuvre pour qu’il s’agisse de veille plutôt que de sociétés de contrôle sans quoi les dénonciations personnelles et les critiques personnelles auront tôt fait de nous plonger dans une léthargie qui fera le jeu des manipulateurs et des médiocres. C’est certes complexe d’imaginer un système où les points de vue différents et les critiques nous permettraient quand même d’avancer au-delà des dogmatismes. Sans doute faut-il avant de veiller déjà nous Ré-veiller…

Zotero compatible

Par défaut

C’est désormais fait ! Le guide des égarés et cactus acide sont compatibles avec l’extension pour firefox Zotero. Zotero ne cesse de s’améliorer et constitue un outil précieux pour réaliser des biblographies de manière efficace et non fastidieuse.
Afin de rendre compatibles mes sites qui fonctionnent sous wordpress, j’ai simplement ajouté un plugin. J’ai ainsi ajouté Coins plugin qui une fois activé vous permet d’ajouter les éléments bibliographiques de tous les billets. Zotero devient d’autant plus indispensable selon moi que des billets de blogs méritent de figurer dans des travaux scientifiques notamment lorsque les blogueurs sont scientifiques eux-mêmes.
J’ai trouvé les éléments qui m’intéressaient sur ce blog car il est vrai que je cherchais depuis quelques temps un moyen de rendre compatibles mes blogs avec Zotéro.
Ce qui serait bien, c’est que les autres blogs en fassent désormais autant et notamment les plateformes de blogs car les métadonnées semblent revenir en force. Je suppose même que dans les mois à venir, les métadonnées autant sémantiques que sociales devraient se développer pour notre plus grand avantage en ce qui concerne l’évaluation de l’information et sa gestion. Zotero permet d’exporter vos données dans de multiples formats. J’utilise ainsi souvent l’export via bibtex qui permet de transférer mes trouvailles sur des sites comme citeulike. Pour ma part, je l’utilise avec ma base personnelle qui repose sur wikindx.
En effet si urfist info en parleet que Michel Roland nous en parle souvent ici...force est de constater que leurs blogs ne sont pas encore compatibles…Un comble ! D’autant que si Olivier Ertzscheid partage l’avis d’Henry Jenkins comme quoi les universitaires devraient bloguer…je constate que tous deux ne sont pas non plus Zotéro compatibles…un scandale!

Voici la bibliographie générée par Zotéro selon le modèle MLA pour ce billet :

Le Deuff, Olivier. “Zotero compatible.” Le guide des égarés. 11 Avr 2008. 11 Avr 2008 <http://www.guidedesegares.info/2008/04/11/zotero-compatible/>.

 

 

Lancement de cactus acide

Par défaut

Certains initiés sont déjà au courant, je viens de lancer le projet « cactus acide » : Critique des Actus/ Analyse Culture de l’Information Didactique et Education aux médias
http://www.culturedel.info/cactusacide/
Le projet se veut collaboratif et je cherche des collaborateurs pour constituer un comité de rédaction autour de l’éducation à l’information et aux médias, donc si vous avez des réflexions, des pistes pédagogiques, des informations à transmettre, n’hésitez pas. Vous pouvez aussi devenir rédacteur à part entière avec un code.
Je vais pour ma part certainement m’en servir avec mes élèves pour alimenter la rubrique : le petit cactus : le journal des élèves.
Si ces thématiques vous intéressent et que vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice, vous êtes les bienvenus. Les étudiants et les personnes préparant notamment le capes de documentation peuvent rejoindre le team des « cactacés ».

En espérant que vous vous y piquerez volontiers.

cacacide