Le projet sefira

Par défaut

Idée qui commence à dater. Je n’ai pas réussi à trouver la force de vraiment la faire appliquer. J’avais un temps pensé à une liste de diffusion mais je n’ai pas poursuivi. Il est temps de refaire vivre cette idée.

Le projet SEFIRA propose une nouvelle vision de la recherche documentaire. Ce projet est en droite ligne de la réflexion issue du « guide des égarés » Plus aucun document ne doit être isolé, pour cela il faut le lier à d’autres documents afin de créer une chaîne d’informations en perpétuel mouvement. Initialement j’avais choisi la métaphore de la boussole avec des axes nord-sud est-ouest. Le projet peut donc se résumer avec le schéma proposé.(cliquez sur l’image si elle ne s’affiche pas) Voilà, tout document quel qu’il soit doit renvoyer à au moins quatre autres, dont au moins un roman, un documentaire, un support multimédia, le quatrième est laissé libre. Cela peut-être à nouveau un document, un roman, ou un support multimédia, mais cela peut-être aussi un lieu, un monument, une peinture voire une personne La bibliothèque hors de ses murs trouve alors sa concrétisation en liant non seulement les supports mais également les humais et les lieux. SEFIRA s’inclut ainsi dans une Association de Documents et de Nèmes, l’ADN de la réflexion et de la connaissance humaine. Pourquoi donner le nom de SEFIRA à ce projet. D’abord par esthétisme, ensuite par ce que cela recouvre une signification intéressante. Il s’agit en effet d’un terme de la Kabale. Voilà, ce n’est que pas le projet soit une émanation religieuse au sens où on l’entend habituellement, mais un projet religieux au sens étymologique, c’est à dire un projet qui relie les Humains et les livres et autres supports de connaissance. Le projet est simple à appliquer. Un logiciel informatique serait encore mieux. Mais pour l’instant ce projet n’est qu’au stade de la réflexion. J’attends donc vos contributions dans cette entreprise collective

Une réflexion au sujet de « Le projet sefira »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.