Second life est-il un support d’éducation?

Par défaut

C’est en effet la question posée par secondlifeinfo.

Vous pouvez y répondre ici. 

Pour ma part, j’ai choisi une réponse de normand avec « peut-être ».  En effet, il me semble que second life peut présenter quelques intérêts au niveau communication en suscitant de l’intérêt de par une familiarité avec les univers ludiques. Ensuite, les enseignants peuvent y retrouver des reconstitutions historiques intéressantes comme une villa romaine ou autres lieux historiques mais attention toutefois aux anachronismes. Il est encore possible d’imaginer des parcours pédagogiques hybrides mêlant liens Internet, cours sur moodle mais cela demande à la fois du temps, de la maitrise technique et un peu d’imagination. Cela fait un peu beaucoup me semble-t-il s’il faut passer des heures à réaliser de tels animations. La mutualisation peut constituer une solution possible mais il ne faut pas oublier les obstacles techniques et administratifs. Second life et les autres univers virtuels demeurent des installations lourdes à charger avec des mises à jour fréquentes et nécessite des ordinateurs puissants et une vitesse de débit élévé. Rien que ça empêche actuellement sa réelle mise en place au sein des établissements. Ensuite, il ne faut pas rêver, au vu des difficultés pour un réel usage réfléchi et pédagogique des TIC, les univers virtuels ne sont pas encore prêts à être intégrés au sein de notre institution scolaire.

Mais les univers virtuels vont encore évoluer, devenant plus hybrides, plus proches de console comme la WII et où les avatars seront plus réalistes. Dès lors il faudra plutôt craindre la confusion des genres et la perte de distance critique.

Une réflexion au sujet de « Second life est-il un support d’éducation? »

  1. Bonjour,
    Je découvre à l’instant la référence à ce petit sondage que j’avais mis en place il y a quelque temps.
    Merci pour la référence et pour le commentaire.
    Je n’ai pas publier d’analyse des résultats car le nombre de votant était trop faible pour constituer un « bon » échantillon.
    Mais il semble que la plupart des visiteurs sont comme vous d’un enthousiasme circonspect.
    Au plaisir d’une prochaine visite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *