4 réflexions au sujet de « La force Facebook et le côté obscur »

  1. Cette analyse est elle vraiment liée à Facebook ? Tout cela n’existait-il pas avant ce fameux réseau social ?

    Dans cette illustration, j’ai l’impression que :
    – le coté obscur évoque l’utilisation du Web à des fins commerciales (phénomène qui a toujours existé et qui évolue finalement très peu)
    – les cotés positifs me semble très liées à l’émergence du « contenu produit par les utilisateurs » plus qu’au réseau social Facebook.

    Facebook reste toutefois un bon exemple pour illustrer ce qu’apporte le web 2.0 et les dangers qu’il représente. Un exemple très médiatique et certainement une bonne accroche pour sensibiliser les non-averti(e)s !

    PS: Le lien vers « formation à l’Enssib » est éronné 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *