Pour en finir avec le learning center E03 : la culture de l’information mérite mieux que ça

Par défaut

Le learning center ne peut constituer un instrument satisfaisant pour développer une culture de l’information. Je voudrais revenir aujourd’hui sur les enjeux internationaux autour de l’information literacy. Ce territoire de la formation à l’information présente différentes visions même si le dogme dominant est états-unien.
Toutefois, d’autres voies existent notamment européennes :
Il y a notamment celles des britanniques autour de Sheila Webber.
Il y a la voie française quelque peu liée à la voie pionnière québécoise de Paulette Bernhard.
Sinon, les australiens travaillent depuis longtemps sur les transferts de compétences au niveau du marché du travail.

Thomas Hapke, bibliothécaire allemand et spécialiste des compétences informationnelles, présente d’ailleurs ces différentes approches en prenant position pour une culture de l’information (InformationsKultur) un peu dans la lignée française.

Alors évidemment, ça devient assez drôle quand on voit que les partisans de learning center dans les collèges et les lycées prétendent s’inspirer de l’International. C’est d’ailleurs symptomatique dans le fait qu’au niveau international, la recherche française a pris de l’avance notamment dans la liaison culture de l’information et didactique de l’information, ce qui m’a d’ailleurs été clairement dit par les collègues canadiens lors d’une intervention à l’EBSI il y a un an.
Même la situation française avec des CDI (qui n’ont pas attendu les learning centers et les discours quasi sarkozyste de prétendu retard en la matière) et surtout un corps dédié reconnu dans sa capacité à enseigner (capes) constitue une exception qui est une avancée. Prétendre que vouloir un meilleur enseignement n’est qu’une revendication syndicale est un comble.

La culture de l’information mérite mieux qu’un pacifi ou des learning centers.
L’Adbs a choisi de ne pas signer le manifeste Fadben (en fait elle a choisi ne pas choisir puisqu’une bonne partie du conseil d’administration n’a pas souhaité se prononcer, les pour et les contres faisant match nul) Enfin, il y a des élections prochainement à l’ADBS, espérons que le changement ce sera maintenant.

Je finis avec un peu d’autopromotion avec la vidéo de deux heures de mon intervention au CDDP de gironde à mettre en liaison avec ma série sur les leçons de la culture de l’information et notamment le dernier épisode où se trouve le support de l’intervention.

Le lien de la vidéo : http://crdp.ac-bordeaux.fr/conferences/showvideo.asp?id=114

Merci à la collègue qui a réalisé le pearltree de la série sur la culture de l’information
La culture de l’information par Olivier Le Deuff dans Professeur documentaliste / (docnicha)

Une réflexion au sujet de « Pour en finir avec le learning center E03 : la culture de l’information mérite mieux que ça »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *